Chargement en cours

Synthèses rédigées par les étudiants du cours de Culture numérique

Note de lecture

Références du document annoté

L'art et la manière de commenter.

Paul-William Roux
Bourrelly Laurent. (15.07.2010) L'art et la manière du commentaire sur un blog. En ligne : http://www.laurentbourrelly.com, consulté le 15 novembre 2013.
Laurent Bourrelly
Licence : Tous droits réservés -- Copyright

Fiche de lecture

Bourrelly Laurent. (15.07.2010) L'art et la manière du commentaire sur un blog.

En ligne : http://www.laurentbourrelly.com, consulté le 15 novembre 2013.

Laurent Bourelly est consultant en référencement, c'est à dire qu'il aide les sites ou les blogs à être plus accessible, pour une performance et une pérennité maximale. Après avoir créé et revendu plusieurs sites, il donne maintenant ses conseils sur son blog et fait partager son expérience. En plus de cela il prescrit des conseils lorsqu’on le sollicite.

Le papier qui nous intéresse traite des commentaires sur les blogs. Il faut noter que d'après son introduction, lui-même semble mal gérer les commentaires postés sur son blog, invoquant le manque de temps qui entraîne des retards dans ses réponses.

L'auteur commence par nous donner les raisons de l'intérêt du commentaire. En effet, celui-ci serait utile non seulement au blogueur, mais aussi au commentateur. Il donne toute une liste de raison pour chacun : la gratification pour l'ego et la mise en relation directe pour la blogueur ou le sentiment d'être utile et la publicité pour son propre blog pour le commentateur.

Cela dit, le papier poursuit sur une partie expliquant la manière dont il faut participer aux commentaires. De nos jours, les gens utilisent beaucoup le mail pour répondre à un article et n'utilisent le commentaire que pour y mettre un lien. Il explique donc la manière d'améliorer la discussion entre commentateurs, un processus qui amènera d'autres commentaires.

L'auteur divise les commentaires en deux. D'abord les commentaires dit négatifs : pour lui, il vaut susciter des réactions violentes que pas de réactions du tout. Le pire des résultats est d'être ignoré. Néanmoins il convient d'apaiser les commentateurs agressifs en répondant avec calme et courtoisie. Sauf s'il s'agit d'un troll, qu'il faut alors d'éjecter.

Le commentaire dit « positif » : est celui qui impacte le blogueur, voir même qui le pousse à revoir son point de vue. C'est difficile car il faut accepter la critique et être suffisamment ouvert pour se remettre en question, néanmoins c'est un bon moyen d 'évoluer. De plus, ce commentaires intelligent mettent en valeur le blog.

Laurent Bourrelly conclut en encourageant la pratique des commentaires, dont il estime les bénéfices bien réels. Pour lui les commentaires sont la deuxième partie d'un billet.

Ce billet est intéressant pour la deuxième partie du grand deux à savoir en quoi les commentaires ont besoin des blogs. Par sa nature même, il nous montre bien la relation interdépendante entre commentaires et blogs.