Chargement en cours

Synthèses rédigées par les étudiants du cours de Culture numérique

Note de lecture

Références du document annoté

Impact de WikiLeaks sur la démocratie mondiale : deux députés, deux points de vue

Influence de Wikileaks sur la démocratie mondiale

Le Parlement Européen
Article publié le 1er février 2011 Cet article est issu du site du parlement européen. Christian Engström est un programmeur informatique, activiste et homme politique suédois. Eduard Kukanest est un homme politique slovaque, il a été ministre des Affaires étrangères de 1998 à 2006.

Influence de Wikileaks
sur la démocratie mondiale

Thèmes : démocratie mondiale
Mots-clés : démocratie mondiale, wikileaks, dangers, évolution, bénéfices

L’article amène à réfléchir sur la question suivante, Wikileaks a-t-il participer à faire progresser la démocratie dans le monde ? Toutes les informations sont-elles bonnes à divulger ?

Le point de vue de Christian Engström

Le parti pirate dont est issu Christian Engström a mis à la disposition de Wikileaks des serveurs à titre gratuit.Christian Engström affirme que Wikileaks est dangereux pour les régimes corrompus ayant quelque chose à cacher. Il étend même sa conception aux pouvoirs qui ont des informations à cacher.

L’homme politique suédois affirme que Wikileaks a contribué à la transparence de la démocratie. L’information des citoyens est primordial selon lui dans la démocratie. Il pense que les gouvernements commenceront à être plus transparent du fait de l’existence de Wikileaks.

Selon lui, la transparence qu’exige indirectement Wikileaks contribuerait à réduire les tensions entre les états. La pression qu’exerce Wikileaks par la révélation des secrets diplomatiqueserait bénéfique.

Le point de vue de Eduard Kukanest

L’homme politique prône la liberté d’information comme fondement des démocraties mais cela ne l’empêche pas de dénoncer les activités de Wikileaks. Sa conception est que toute information n’est pas bonne à divulger, il s’appuie sur son expérience de diplomate. Certaines décisions peuvent être anéanties par la divulgation de certains documents.

Kukanest admet que les publications de Wikileaks ont du positif dans le cadre des régimes dictatoriaux. Il insiste sur le fait que l’on doit différencier ce qui contribue légitimement à la liberté d'accès à l'information et ce qui peut mettre en danger les relations diplomatiques et par extension l’équilibre de la démocratie mondiale.

L’homme politique continue en affirmant que les dirigeants de Wikileaks devraient savoir faire la différence entre ce qui doit être rendu public et ce qui doit rester secret.

Pour lui, la pression qu’exerce Wikileaks serait négative puisque les gouvernements cités dans les fuites seront plus vigilants.

Cet article est intéressant puisqu’il place Wikileaks au coeur de la démocratie mondiale. Il est indéniable que l’apparition de Wikileaks a bouleversé la démocratie mondiale. L’article offre deux points sur le sujet.