Chargement en cours

Synthèses rédigées par les étudiants du cours de Culture numérique

Note de lecture

Références du document annoté

Curso livre a distância passa a dar certificado

Reinaldo Chaves
29 Juillet 2013 , A folha de São Paulo - www.folha.uol.com.br

Fiche de lecture :

Article : http://classificados.folha.uol.com.br/empregos/2013/07/1317126-curso-livre-passa-a-dar-certificado.shtml

Site : Folha de São Paulo - www.folha.uol.com.br

Date : 29 Juillet 2013

Auteur : Reinaldo Chaves

   → exemple + rapide présentation de ce qu'est un MOOC.

   L'article poursuit avec le premier exemple pour décrire l'une des plates-formes brésiliennes de cours en ligne, Unesp Aberta. Son fondateur donne son point de vue sur les MOOCs : « le contexte du monde change, les gens ont des problèmes de temps, des difficultés de locomotion et plus d'exigences sur le marché du travail. Les MOOCs viennent répondre à cela et l'université peut y collaborer, avec la connaissance qu'elle apporte. »

   → mode de fonctionnement, et rappel du coût élevé de production d'un MOOC.

   L'article parle ensuite de deux autres sites brésiliens d'enseignement en ligne, mais qui ne sont pas à proprement parler des MOOCs.

   Vient ensuite le cas de Veduca, plate-forme qui a créé trois MOOCs en partenariat avec les universités de São Paulo et de Brasília, permettant de recevoir une certification. Les élèves obtenant les meilleures notes au cours du MOOC peuvent passer l'examen final avec les élèves du cours « standard » correspondant.

   Gros succès, tellement que le président de Veduca espère pouvoir lancer des cours plus longs, regroupant plusieurs matières, et dont le contenu serait élaboré par plusieurs professeurs d'universités différentes. Ces cours seraient toujours gratuits, mais avec une certification payante.

   Même si, pour l'instant, et il espère que les choses changent rapidement, la certification obtenue à distance n'a pas de valeur devant un établissement universitaire, rapport à une loi de 1996 .

   Viennent ensuite des descriptions de Coursera et d'Udacity .

   Et l'article se termine par les restrictions classiques posées aux MOOCs, notamment dans leur relation au marché du travail : s'ils sont une preuve de bonne volonté, d'investissement, ils n'apportent pas grand-chose de plus qu'un enseignement en ligne traditionnel, et moins qu'un cours réel, et n'ont donc toujours pas vraiment de valeur effective sur le marché du travail.