Chargement en cours

Synthèses rédigées par les étudiants du cours de Culture numérique

Note de lecture

Références du document annoté

Has release of wikileaks documents cost lives ?

Katie Connolly
Article publié le 1 décembre 2010 / Mis à jour à 8h17 Katie Connelly a travaillé chez Strategy Group Benenson, et elle écrit régulièrement des rubriques en ligne et des analyses et des rapports et des commentaires fournis pour la BBC.
Licence : Licence inconnue -- D.R.

Has release of wikileaks documents cost lives ?

Thèmes : Impact sur la sécurité, extrapolation du gouvernement
Mots-clés : secrets, sécurité, Pentagone, diplomatie, conséquences

Les américains sont gênés par les fuites sur les câbles peu flatteurs qu'ils réalisent sur les dirigeants du monde. Hillary Clinton a déclaré que Wikileaks avait sapé les efforts politiques des Etats-Unis. Peter King, un homme du Congrès, a demandé à ce que l’on considère Wikileaks comme une organisation terroriste et souhaiterait la poursuite de Julian Assange pour espionnage

Aucune preuve ne souligne les conséquences humaines directes des révélations de Wikileaks

L'identité des informateurs est compromise. Les responsables militaires américains ont peur que leurs principaux ennemis accèdent à leurs données. Plusieurs plaintes ont été porté à l'encontre de Wikileaks concernant la sécurité des Etats, cependant aucuns preuves n'ont pu être apporté.“We have yet to see any harm come to anyone in Afghanistan that we can directly tie to exposure in the Wikileaks documents” déclare Geoff Morrell, Porte parole du Pentagone. Selon lui, aucune ardeur venant de l'Afganistan à l'encontre de soldats américains n'a pu être directement associée aux fuites d'information de Wikileaks

Un responsable du Pentagone sous anonymat affirme que même l’armée américaine, en trois mois, n’avait pas de preuve que les morts en Afghanistan sont mort à cause des fuites

Selon Daniel Ellsberg, ancien analyste militaire, le gouvernement ne croit pas en ses affirmations concernant les vies qui sont en jeu. Puis que le gouvernement rabâche toujours le même refrain lorsque il y a une fuite potentiellement embarrassante, à savoir que “des vies sont en jeu”, l’affaire des Papiers du Pentagone le démontre.

Les fuites ne mettent pas directement des vies en péril mais peuvent rendre les relations internationales plus tendues. La confiance entre les pays est perdue.