Chargement en cours

Synthèses rédigées par les étudiants du cours de Culture numérique

Les casinos en ligne

Clément Le Biez, Benjamin Levèfre, Maxime Depincé (Licence pro ATC Webmestre)
Une note de synthèse sur les différents types de casinos en ligne ( poker, jeux, paris ) .
(déposé le 2013-12-19 15:08:00)

Casinos en ligne




 

Depuis que l’internet connaît un essor phénoménal, de nombreux produits disponibles seulement dans la vie réelle tendent à se faire connaître sur le web. Un des exemples les plus flagrants est l’e-commerce où le fait de pouvoir acheter en ligne. C’est également le cas des jeux d’argent qui, pour toucher un plus large éventail de joueurs, se multiplient sur la Toile. Sont-ils différents des jeux d’argents réels? Qui tire les ficelles parfois sombre de cette pratique? Et surtout, sont-ils aussi rentable que dans la vie réelle? Autant de questions que se posent les joueurs et qui, on le verra, ne sont pas forcément comme on veut nous le faire croire.

Un casino virtuel est un casino accessible via des moyens de télécommunication. En général un casino virtuel est accessible par Internet.

(source: Wikipédia)

De base, le casino se veut non-rentable pour le joueur, mais très rentable pour l’entreprise. C’est le principe même du jeux d’argent ou le hasard est en réalité étudié pour que même si il reste une chance que vous gagniez, vous ayez énormément plus de chance de perdre, tout est calculé pour en tirer des bénéfices. Certains gagneront 1000€ tandis que d’autres en perdront 500. Les gains possibles sont souvent mirobolant et lorsqu’un joueur gagne un jackpot, dites vous bien que l’entreprise a déjà gagné bien plus grâce à tout les autres joueurs que ce qu’elle doit reverser à l’heureux élu.

Mais dans un contexte économique difficile, tout les moyens sont bons pour gagner un peu plus d’argent afin d’arrondir ses fins de mois, et les sociétés de casinos ne sont pas dupe.

C’est pour cela qu’elles se sont multipliés sur le web, qui est également la plateforme la plus instable en terme de régulation.

Si la loi d’un pays interdit de jouer en ligne, comment contrôler ce fait? C’est impossible. Et c’est grâce à ce merveilleux outil qu’est Internet que les sociétés de jeux de hasards en ligne tentent de toucher un éventail de personne à l’échelle mondiale.

Dans cette note de synthèse nous aborderons tout d’abord, dans une première partie, les différentes sociétés de jeux en ligne et leurs manières, parfois perverses, de se faire connaître. Ensuite nous parlerons de la régulation des casinos en ligne, comment sont ils régulés, en France principalement, mais également à l’international. Et dans la troisième et dernière partie nous évoquerons un sujet tabou qui est la sécurité: les méthodes pour tricher en ligne (côté casino et côté joueur) et la rentabilité du joueur malgré ces méthodes. Nous concluerons ensuite sur l’utilité des casinos en ligne au vu des informations apportées et l'intérêt que le joueur a à jouer en ligne.


 

Avant de s’attaquer à cette partie nous allons brièvement rappeler les catégories concernées par ce sujet.

Poker :

Le poker en ligne reprend les règles du poker sur table mais le fait d’être derrière un écran offre une nouvelle perspective de jeu. Il est plus facile de bluffer lorsque l’on est pas vu par son adversaire! Mais cela pose un problème : Est-on sûr de jouer contre de vrais joueurs?

Paris :

Pas de changement avec les paris en bar. Les paris sont limité aux résultats sportifs. Seul 9 enseignes ont l’autorisation de proposer ce genre de service en France. ( Voir en annexe la liste de ces sites ).

Jeux de hasard et Loteries :

Est un jeu de hasard un jeu payant où le hasard prédomine sur l'habileté et les combinaisons de l'intelligence pour l'obtention du gain.

Article 2 de la loi du 12 mai 2010

On retrouve sur internet tout type de jeux, des plus classiques : roulettes, machines à sous, bingo etc. C’est le genre de divertissement que l’on retrouve dans les casinos réels.

Mais avec l’explosion sur internet, on découvre le solitaire, pile ou face, grattage loufoque etc.


 

1: La détention des casinos en ligne et la création d’engouement

Il existe actuellement en France 19 groupes possédant un site de casinos en ligne. ( D’après le site de l’ARJEL ). Parmis les plus connus on peut citer La Française des Jeux, Winamax, Everest.

Le fournisseur de logiciels Microgaming a ainsi été le premier à développer des applications pour le secteur des jeux en ligne. En France le groupe Partouche est l’un des premiers opérateurs de casinos physiques français à s’être lancé en ligne.

Thibault Lieurade, Xerfi Canal Rien ne va plus dans les jeux d argent en ligne
Thibault Lieurade, Xerfi Canal Rien ne va plus dans les jeux d argent en ligne (Vidéo)

Vidéo

Analyse des sites de casinos en ligne.

 

1.a les sociétés et la rentabilité

Comment peut-on expliquer un tel engouement pour les casinos en ligne?

La vie privée :

La confidentialité est une préoccupation majeure de nombreux joueurs. Jouer au casino en ligne est considéré comme une activité strictement confidentielle.

Effrayés qu'ils pourraient être stéréotypés et même discriminés, certains amateurs de casino préféreraient jouer dans la clandestinité plutôt que de s'exposer aux regards incriminants.

Toutefois, la crainte de ces stéréotypes n'est pas la seule chose qui empêche les joueurs de se rendre dans les casinos terrestres.

Un peu d'hésitation se fait sentir à l'idée d'être humilié en raison du manque d'expérience.

Les jeux de casinos en ligne offre un moyen pour les membres de profiter sans s'exposer aux yeux jugeurs du public.

Temps de jeu plus long :

Contrairement aux casinos terrestres, les jeux en ligne permettent de jouer depuis chez soi, offrant un certain confort qui rend le joueur plus sûr de lui et lui permet de prendre son temps en pouvant arrêter et revenir quand il le souhaite, à n’importe quelle heure.

Les avantages des Paris sportifs en ligne :

Lors d’un pari sportif en ligne, le joueur n’a pas besoin d’intermédiaire et cela signifie qu’il y aura des bénéfices plus sains pour tout le monde parce que les stratégies utilisées par les joueurs pourraient être personnelles sans manipulation par une tierce partie.

Mais les avantages ne s'arrêtent pas là ; puisqu'il n'y a aucun bookmaker, les joueurs sont autorisés à une perte de retour. Au lieu de miser juste pour une victoire, on peut aussi parier pour une perte.

Jouer sans se ruiner :

Jouer gratuitement au casino en ligne c’est avoir la possibilité d’essayer tous les jeux sans dépenser un sou. Les parties gratuites sur internet sont nombreuses et certaines offrent même la possibilité d’un gain réel comme les tournoi sit’n’go gratuit. De ce fait, loin de vous ruiner, participer aux parties de poker gratuites peut même faire de vous un homme riche si vous avez de la chance.


 

Les raisons sont multiples pour expliquer l’engouement pour ces jeux en ligne. Mais on retiendra principalement le fait que le joueur peut jouer de puis chez lui, sans pression et en protégeant sa vie privée.


 

1.b La publicité perverse et les conditions imposées aux joueurs



 

La publicité sur internet pour ce genre de jeux est omniprésente. Sous forme de mini jeu facile, ces pub renvoient vers de nombreux sites de jeux de hasard. Mais ces publicités sont soumises à de nombreuse restrictions. Ainsi pour la protection des mineurs il a été mis en place des règles :

  • la manière de s’exprimer ;
  • l’absence de mineurs dans la publicité ;
  • le refus de l’utilisation de références culturelles spécifiquement proches des jeunes;
  • ne pas transformer le jeu d’argent en rite de passage à l’âge adulte ;
  • ne pas présenter le joueur adulte en héros…

Car les jeux de hasard sont interdit au mineurs d’après la loi du 12 mai 2010. Les seules exceptions sont celle de la loi du 21 mai 1936. En effet les mineurs peuvent participer aux jeux de hasard à caractère non lucratif, lorsqu’il y a un but intellectuel, éducatif, sportif ou d'animation sociale mais ce type de jeux n’est pas disponible en ligne. Donc les mineurs ne peuvent participer à aucun jeux en ligne, même émancipés.

C’est pourquoi les sites doivent contrôler l’accès en fonction de l’âge de l’internaute. De plus ces sites doivent afficher clairement l’interdiction aux mineurs.

Outre cette interdiction, les sites de jeux de hasard doivent respecter la loi Française, c’est à dire que pour faire de la publicité :

Toute communication commerciale en faveur d'un opérateur de jeux d'argent et de hasard légalement autorisé est :

1° Assortie d'un message de mise en garde contre le jeu excessif ou pathologique, ainsi que d'un message faisant référence au système d'information et d'assistance prévu à l'article 29 ;

2° Interdite dans les publications à destination des mineurs ;

3° Interdite sur les services de communication audiovisuelle et dans les programmes de communication audiovisuelle, présentés comme s'adressant aux mineurs au sens de l'article 15 de la loi n° 86-1067 du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication ;

4° Interdite dans les services de communication au public en ligne à destination des mineurs ;

5° Interdite dans les salles de spectacles cinématographiques lors de la diffusion d'œuvres accessibles aux mineurs.

D’après l’article 7 de la loi du 12 mai 2010.

Mais cette loi s’applique à la France et il n’est pas illégal de faire de la publicité d’un site étranger sur son propre site internet Français. Après tout, il est interdit de jouer dessus mais pas d’en faire la publicité si ce site est situé en dehors de notre territoire. On retrouve donc beaucoup de sites français affiliés à des sites de casinos en ligne étrangers.

Un drogué des jeux d'argent attaque les casinos en ligne.
Un drogué des jeux d'argent attaque les casinos en ligne. (Vidéo)

Vidéo

Il s'est fait interdire de casino en France. Mais les sites de casinos ne ligne le pousse à jouer par le biais de mail, de publicité intrusive.
Youtube
Licence : Licence inconnue -- D.R.

En ce qui concerne la publicité sur les moteurs de recherche, on prendra l’exemple de Google qui a des règles très strictes concernant ce genre de publicité. En effet Google respecte à la lettre la loi du 12 mai 2010.

Pour avoir une publicité de casino en ligne sur le célèbre moteur de recherche il faut déposer une demande qui diffère entre les opérateurs privés dans un pays où Google autorise les contenus liés aux jeux d'argent et de hasard en ligne et ceux qui gérent une activité dans l'un des pays où Google autorise exclusivement les organismes gérés par l'État.

Il est possible sur le site de Google de voir les règles définies pour chaque pays.


https://support.google.com/adwordspolicy/answer/176014

Partie 2 La régulation des jeux en lignes

2.a L’ARJEL, l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne

L’ARJEL est une autorité administrative indépendante créée par la loi relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne n° 2010-476 du 12 mai 2010.  Elle a permis aux jeux en ligne de devenir légaux en France.

De plus elle permet de certifier l’authenticité d’un site pour les joueurs. Leurs lois permettant de jouer sans risquer de se faire arnaquer et leur assurant qu’ils jouent en toute légalité et ne risquent aucune poursuite. On peut noter aussi une volonté de venir en aide à ceux qui souffrent d’addictions et protège les mineurs.

Jeux d’argent en ligne : Jean-François Lamour fait le point
Jeux d’argent en ligne : Jean-François Lamour fait le point (Vidéo)

Vidéo

Interview LCP en direct de Jean-François Lamour.

Mais du point de vue des propriétaires de site, qu’apporte t’elle?

Elle leur apporte un titre légal mais le véritable bénéficiaire de cette approbation est l’état. En effet cette autorité lutte principalement contre la fraude et le blanchiment d’argent.

En réalité cela permet à l’état de garder le contrôle de ce flux d’argent plutôt que d’avoir un réseau clandestin qui leur échappe ou de voir les joueurs français allé dépenser leur argent sur des sites étrangers.

Les sites sont taxés sur les mises des joueurs. Ainsi pour les sites de paris sportifs, à chaque fois qu’un joueur prend un pari, l‘état perçoit 8,5% et la fédération française du sport concerné (si le lieu de l’évènement est en France) perçoit entre 0,5 et 2% du montant des mises (que le pari soit perdant ou gagnant). Le total des taxes sur les mises est donc grosso modo de 10%.

Pour les sites de poker cette taxe est de 2% par mise du joueur.

Ce qui représente un gros manque à gagner pour les bookmakers, pourquoi restent t’ils  ou viennent en France dans ce cas?

Pour la publicité tout simplement, en effet sans la licence de l’ARJEL il est interdit de promouvoir son site. On peut prendre l’exemple Unibet qui a disparu des maillots du PSG il y a 2 ans (il n’avait à cette époque pas la licence de l’ARJEL).  Aujourd’hui, cette taxe a rapporté pas loin de 9 millions d’euros depuis sa mise en place en 2010. Parmi les 9 millions d’euros, environ 2.4 millions d’euros sont attribués aux paris sportifs en ligne.

Pour qu’elle raison cependant les joueurs Français quitte de plus en plus les tables de poker neligne de l’ARJEL pour des sites étrangers ou illégaux?

Le nombre de joueurs sur les 20 sites agréés par l'Arjel a reculé de 7% depuis un an. ”C'est la conséquence logique du manque d'attractivité de l'offre du poker, et pas seulement d'un effet crise” décrypte Jean-François Vilotte, président de l'Arjel.

Car pour compenser cette taxation les sites de poker ou de paris sont moins généraux envers les joueurs et offre moins de récompense que leur concurrents illégaux. Le taux de rendu pour un site de l’ARJEL est d’environ 85% contre 92% en moyenne pour ses sites étrangers. Les joueurs préfèrent donc se rendre sur des sites plus rentables pour eux.

La conséquences a été rapide : 10 sites de poker viennent de fermer. Seuls les leaders Winamax et Pokerstars (75% du marché à eux deux) réussissent à gagner un peu d'argent. Les autres préfèrent quitter la table plutôt que perdre leur chemise. Le casinotier Partouche a ainsi fermé en juin son site de poker en ligne, arguant de l'impossibilité d'atteindre la rentabilité sur un secteur trop lourdement taxé et cher en investissements technologiques.


 

L’ARJEL est donc là pour protéger les intérêts de certains casinos Français et de l'état. Mais cela fait des victimes et en premier, ce sont les joueurs. Donc l’ARJEL protège les grosses entreprises au mépris des utilisateurs et leurs coupent l'intérêt de venir jouer en France.

Autres victimes : les petites entreprises de casinos en ligne ne peuvent pas survivre face aux grands groupes et avec les restrictions de l’ARJEL.

D’accord l’ARJEL fait tout pour protéger l'état d’une possible perte de revenue sur les taxes, de son coté l'état protège les grosses entreprises qui rapportent (au détriment des petites), mais qui protège réellement les joueurs?

Certes, l’ARJEL aide à protéger les mineurs ( on revient au même principe que les sites à caractère pornographique qui demande juste si l’on a 18 ans ou plus ) et met en place une aide à ceux qui en ont besoin ( pour les addictions ). Mais la préoccupation première des joueurs c’est de gagner de l’argent et jouer tranquillement sans être taxé une fois de plus par l'état.

C’est ainsi que l’on retrouve sur internet de plus en plus de moyen de contourner les restrictions imposer par l’ARJEL.



 

2.b Les limites de l’ARJEL      

Les règles définies par l’ARJEL sont les premières du genre et forcément on remarque petit à petit des lacunes que certains sites exploitent.

En effet on peut prendre l’exemple de BETCLIC qui n’archivait pas en temps réel les données relatives à l’ouverture des comptes et à l’acceptation des conditions générales de vente. De ce fait il est impossible de sanctionner si il n’y a aucun archivage à vérifier.

Suite à ce problème il est prévu de modifier le texte de loi à nouveau d’ici 2014.

Autre exemple récent, les paris sur le club de handball de Montpellier. Les joueurs avaient parié sur leur propre match. Grâce à la loi de 2012 il ont été remarqués, ce qui ne serait pas arrivé avant, mais Jean-François Vilotte, président de l’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel), estime que la loi de mai 2010, sur la libéralisation des paris sportifs en ligne, peut encore être améliorée.

Le problème vient des paris illégaux, donc non encadrés par l’ARJEL et donc indétectable.

C’est pourquoi il faut autoriser les même pratiques en France pour pouvoir les surveiller et notamment sur le Live Betting ( le fait de parier durant le match ).

Jean-François Vilotte explique : “Mais il faut bien qu’il y aie du live betting chez les opérateurs légaux sinon on avantagera les sites illégaux. La loi encadre déjà bien le live betting puisqu’on ne peut pas parier sur des éléments de jeu négatifs comme les cartons rouges, les fautes d’un joueur... Sachez que moins de 50% de l’offre de paris qui est autorisée à l’étranger est admise en France. La question n’est pas aujourd’hui de savoir si l’on est pour ou contre les paris en ligne, qui existeront de toute façon, mais comment on fait pour les réguler au mieux. Mais si l’on veut protéger plus efficacement les paris sportifs, il faut aussi regarder les paris enregistrés à l’étranger sur nos propres compétitions.”

Lorsque l’ARJEL estime qu’un site casino en ligne est illégal il ordonne son blocage, cela prend du temps car il faut une décision judiciaire. Or certains sites fermés à cause de cela réutilise les méthodes utilisées par les célèbres sites de téléchargement illégaux, c’est à dire de recréer un autre site qui redirige vers le site principal.

L’exemple du  blogueur Paul Da Silva qui a ainsi acheté le nom de domaine Arjel-Stanjames.com, qu'il redirige gracieusement vers le site Stanjames.com bloqué sur ordre du président du tribunal de grande instance de Paris. A moins d'une mise à jour de leur liste noire, les routeurs DNS de Bouygues Telecom - le premier à obéir à l'ordonnance - ne bloqueront pas l'utilisation du nom de domaine alternatif. La redirection est en effet totalement transparente pour le navigateur, et les routeurs du FAI pensent que Arjel-Stanjames.com et Stanjames.com sont deux sites différents.  

Nous allons essayer de faire la liste non exaustive des différents moyens de contourner les lois Françaises définies par l’ARJEL.


 

Quels sont alors les autres moyens pour les utilisateurs de contourner l’ARJEL?

-Jouer à l’étranger

Prenons l’exemple du groupe CEREUS. Juridiquement, il est basé dans une réserve indienne au Canada, se moque des représailles de la France et ne va pas vous dénoncer.

Mais on en revient à un problème récurrent : sans ARJEL comment être sûr de pas se faire arnaquer?

La réponse est malheureusement attendue : ce genre de site profite bien de l’absence de loi,  les patrons de ce réseau ont été pris la main dans le sac en train de tricher contre les joueurs. Ils utilisaient des comptes superuser avec accès à toutes les cartes adverses.

-Ne pas se déclarer français

Il suffit d’aller dans son profil et changer sa nationalité pour continuer à pouvoir jouer. Plus simplement, rien ne vous empêche d’ouvrir un compte sur votre room (salon de poker en ligne) préférée et de vous déclarer belge ou allemand.

Mais encore une fois il y a un hic : un jour ou l’autre et particulièrement le jour ou vous voudrez encaisser vos gains, le site va vous demander des preuves d’identité, de domicile et de compte en banque. S’il s’avère alors que vous avez menti, vous vous êtes mis en infraction avec la loi de votre pays et le règlement du site. Il va alors fermer votre compte et garder l’argent que vous y aviez en dépôt.


 

-Trouver une adresse à l’étranger

C’est une solution plus poussé et plus sûr que la précédente. Certes déclarer une résidence dans un pays étranger ne suffit pas, et il faut bien souvent s’affilier auprès de la sécurité sociale et des impôts dans ce pays avant d’y avoir droit. Si ce pays est dans l’espace Schengen, on peut librement s’y installer.


 

-Utiliser un prête nom à l’étranger

Demander à une connaissance résident a l’étranger d’ouvrir un compte pour vous! En utilisant son compte en banque ( ce qui permet d’avoir l’assurance de toucher les gains ) . Mais encore une fois les embêtements peuvent être multiple! Si votre connaissance décide de ne pas vous reverser vos gains vous êtes coincé, ou si vous gagnez trop d’argent cela devient suspicieux! Surtout si votre connaissance vous verse de grosse sommes d’argent régulièrement il faudra l’expliquer au Fisc.

L’exemple d’un joueur professionnel anglais qui a joué avec le compte de sa soeur et a gagné un grand tournoi. Du coup la justice a repérer l’arnaque et a saisi les gains.


 

-Utiliser un VPN

Le dernier moyen de contourner l’ARJEL est toujours ce principe de jouer depuis l’étranger … mais sans quitter son pays! En effet si un site est bloqué en France vous pouvez utilisez un VPN pour jouer sur un réseau étranger!

Explication : un VPN (Virtual Private Network / Réseau virtuel privé), sert à rediriger la  connexion internet du joueur via un serveur hébergé dans un autre pays. En d'autres termes, le joueur en question peut se trouver en France et utiliser une adresse IP (Internet Protocol / notre signature virtuelle) anglaise. Une solution comme une autre pour ces joueurs ne désirant pas s'expatrier.

Bien entendu il y a une limite : il est possible de détecter par logique un joueur utilisant un VPN surtout grâce à des incohérences de géolocalisation! Un Francais qui joue en Ouzbékistan, ça à tendance à se faire remarquer! Et des sanctions sont prévues dans ce cas!



 

- Certains blocages autorisent plusieurs des solutions expliquées ci dessus

Pour les  blocages par les FAI, on peut prendre en exemple celui de 5Dimes.com (et Fivedimes.com). Suite à une décision de justice l’adresse fut bloquée sur le territoire Français.

Mais le système de blocage n’est pas au point, ainsi pour les abonnés de Free, l’utilisation d’un VPN permet de contourner le problème. Chez Orange, qui filtre par DNS, il suffit de changer l’adresse en http://209.200.155.11/ sans compter les applications de bureau qui se lance sans problème pour ce site.

A chaque nouvelle loi ( dans n’importe quel domaine ), on trouve un moyen de la contourner. L’ARJEL n’échappe pas à la règle et la liste présentée ci-dessus va sûrement s’allonger dans les années à venir, surtout, si comme promis en 2014, on assiste à de nouvelle restriction.

3. les interfaces sont elles securisées et les gains sont ils réels ?

3.1 la sécurité de ces casinos en ligne

Il n’y a qu’un seul moyen de faire la différence entre un site de casino en ligne légitime et sur et un site peu scrupuleux : avoir une licence délivré par une organisation certifié. Ces principaux donneurs de licence vient de Malta, Grande Bretagne et l’ île de Man et seuls ceux certifié par ces organisations sont des sites sur.

Pour tester ces casinos en ligne il n’y a qu’un moyen : vérifier le générateur de nombre!

En effet chaque jeux de hasard repose sur un générateur de nombre, peu importe les jeux.

Et il est dans l’interêt des casinos de laissez les organisations tester leur générateur et afficher une grande transparence pour obtenir une certification qui sera pour eux signe de fiabilité pour les consommateurs.

Lorsque l’on joue à un jeu d’argent comme le poker, il faut bien avoir en tête que la chance est omniprésente. En effet, il est quasiment impossible de prédire la carte qui va sortir. De plus, il faut comprendre que pour qu’il y est des gagnants, il faut des perdants, les casinos ne sont pas des bienfaiteurs, ils sont là pour gagner de l’argent et donc ils doivent faire des bénéfices entre les gains de certains et les pertes des autres. Lorsque l’on joue en ligne, nous n’avons pas la certitude que les probabilités de sortie des cartes soient respectées, en effet, chaque carte d’un jeu de poker (54 cartes) à une chance sur 54 de sortir au prochain coup.

De plus, étant donné qu’il s’agit de jeux en ligne, on ne sait pas réellement contre qui nous jouons. Plusieurs fois sur internet, les probabilités ne sont pas respectées et très régulièrement. Expérience personnelle à la clé. En effet, il est tout à fait envisageable de penser que des “bots” (comprenez robots) ont envahis les rooms de poker en ligne. Ils étudient votre façon de jouer, et sont bien plus performant que des joueurs réels du fait qu’ils n’ont pas de facteur psychologique à gérer. De cette façon, après quelques minutes, le bot est capable aisément de prédire vos actions et de “deviner” vos cartes. Mais, certains bots sont clairement développés par et pour les rooms afin de faire perdre les joueurs. Ils sont invisible en ligne, agissent comme de vrais joueurs mais sont détectable par un joueur confirmé. Certaines rooms poussent même le vice assez loin puisqu’elles piratent elles-mêmes leur système de sécurité (assez facile lorsque l’on a créée ce système) afin d’informer leur bot sur les cartes des autres joueurs ! 100% de réussite, 100% de gains pour la room, 100% de perte pour les joueurs. Voici comment certaines rooms gagnent leur argent !

Outre l’omniprésence de bots qui remettent en cause la rentabilité éventuelle des joueurs, certains hackers sont capables de “voler” les gains étant donné qu’ils trichent. En effet, plusieurs personnes ont été arrêtées pour avoir dérobé 1,8 million de dollars en quelques heures le 22 février 2013 (http://www.poker-academie.com/poker-actu/news-poker-alternatives/3979-triche-au-poker-des-bots-derobent-1-8-millions-de-dollars-sur-svenska-spel.html)

Les failles des site de jeux en ligne sont nombreuses, autant d’un point de vue mathématique (les bots), que d’un point de vue purement sécuritaire (hack).

3.2    La rentabilité du joueur

Tout d’abord, pour que le jeu soit rentable pour un joueur, il faut bien souvent que d’autres joueurs perdent plus que lui ne gagnent. Par exemple, lors de l’inscription dans un tournoi de poker en ligne le “buy-in” (droits d’entrée) et divisé en deux parties. Une partie du buy-in va directement dans la cagnotte qui sera reversée aux joueurs gagnants (en fonction de leurs places), et l’autre sera directement touchée par la room en question. Exemple avec un tournoi*au buy-in de 100 euros pour 10 joueurs. Lors de l’inscription, chaque joueur paie 100 euros, 90 euros sont pour le prizepool (cagnotte) et 10 euros pour la room. Ce qui nous donne 900 euros pour les joueurs et 100 euros pour la room. On peut aisément comprendre qu’on paie réellement pour jouer (dans ce contexte, 10%).

A l’inverse du poker, les paris sportifs et les jeux de hasard ne gagnent de l’argent que sur les pertes des joueurs car au poker, il y a forcément des gagnants étant donné que les joueurs s’affrontent entre eux. Lors des paris sportifs et jeux de hasard, les joueurs ne jouent pas pour battre les autres, mais pour uniquement augmenter leur bankroll (argent disponible sur le compte en ligne). Les conditions sont exactement les même dans les jeux de hasard dans les casinos en ligne que dans les jeux de hasard dans des casinos terrestres. La seule différence notable reste la disponibilité permanente des casinos en ligne. Il est prouvé que sur le long terme, aucun joueur de jeux de hasard n’est rentable. Or, dans les casinos virtuels, on peut jouer à tout heure donc perdre beaucoup plus d’argent qu’en réel.

Outre le fait d’avoir la possibilité, et donc le risque, de jouer plus souvent donc engager plus d’argent, les possiblités de triche sont multiples car aucun système de sécurité informatique n’est infaillible ! En effet, plusieurs hackers dans le monde sont capables par exemple de voir les cartes des autres joueurs au poker. Cet piratage assure donc un gain du hacker face à d’autres joueurs. Les joueurs qui jouent sans tricher sont donc assuré de perdre à 100%. On ne peut donc pas être rentable face à des hackers même en étant le meilleur joueur du monde ! Cet axe important concernant les avantages qu’ont les hackers sur les joueurs n’est pas possible en casino terrestres, il existe d’autres façons de tricher en réel mais qui sont toutes reproductibles en ligne (codes entre joueurs, contact extérieur etc.) mais la réciproque n’est pas vraie. De plus, il est tout à fait possible pour un hacker de créer un bot qu’il active sur différentes rooms afin de multiplier ses gains de façon exponentielle.

Pour ce qui est des jeux de hasard en ligne, on ne peut pas réellement savoir si toutes les probabilités sont bien respectées. En effet, en casino réel, toutes les machines sont vérifiées régulièrement alors qu’en ligne, on ne sait pas vraiment si c’est le cas. Étant donné que tout est virtuel, l’utilisateur a moins confiance car il a l’impression de moins contrôler ce qui se passe.

On peut donc se poser réellement la question de la rentabilité quand à la pratique de ces jeux en ligne.

Enfin, au vu des informations apportés par chacune des différentes parties que nous avons détaillés ci dessous, nous sommes en mesure d’affirmer que l'essor des casinos en ligne a atteint son paroxysme, et est même entrain de dégringoler. Seul quelques sites se démarquent et contredisent cette remarque (comme Winamax) mais ne sont que peu nombreux.

Aussi, l’utilité d’un casino en ligne est de pouvoir jouer chez soit, mais sa fiabilité n’en est pas pour autant aussi irréprochable que dans les casinos réels comme le montre la troisième partie. On peut conclure que votre argent n’en est pas pour autant plus à l'abri que dans votre poche quand bien même vous utilisiez un site autorisé par l’ARJEL.

Vos chances de gagner ne sont pas plus importante que dans les casinos normaux et rien ne prouve que le programme n’évalue pas la meilleure rentabilité pour l’entreprise avant de générer le résultat.

De plus la facilité d’accès à ce type de jeu peut favoriser l’addiction de certaine personne.

Jouer en ligne ou jouer en vrai, c’est un choix qui est au final totalement subjectif et qui ne tient qu’à vous. Reste qu’à choisir le bon endroit et à rester modéré. Pour le reste, rien ne va plus, les jeux sont fait.

          

 
 

Notes de lecture

Les avantages du casino en ligne par rapport au casino réel

Les casinos en ligne sont-ils truqués ? Ni triche ni arnaque ?

Loi et législation: jeux d’argent

Jeux d'argent en ligne: «Une addiction proche de la drogue»

Investigating Online Casino Security

Arnaques Casinos En Ligne

Taxes sur les bookmakers 2013

Explication des taxes sur les paris en ligne

Les jeux d’argent en ligne ne font plus recette, l’ARJEL s’inquiète

Candy Crush Saga: les dessous cachés d’une addiction

Arnaques Casinos En Ligne